Analyses régionales

Suède

Place et capacités des forces armées dans le dispositif national Les armées suédoises ont été professionnalisées en 2010. Elles comptaient un effectif de près de 50 000 personnels, en 2014, servant à plein temps ou à temps partiel pour accomplir les missions suivantes : Affirmer la souveraineté de laSuède et protéger ses droits souverains et ses intérêts nationaux ; Prévenir et diriger les conflits et les guerres en protégeant la liberté d’action de la Suède de toute pression politique, militaire ou autre et […]

Place et capacités des forces armées dans le dispositif national

Les forces armées norvégiennes représentent 24 500 personnels d’active et 45 250 réservistes. L’armée de Terre dispose de 16 500 personnels (dont 5 000 civils). Son ossature repose sur une Brigade blindée, lourdement mécanisée, la Brigade Nord, stationnée au-delà du Cercle Arctique, entraînée pour les conditions hivernales et équipée pour des opérations en Norvège. Tableau n°1 : Les principaux équipements norvégiens Chars 54 Leopard 2A4 111 Leopard 1A5NO 59 Leopard 1A1NO 6 Leopard 1ARV 9 Leopard 1 bridgelayer Véhicules blindés légers 53 NM135 M113 (canons […]

Corée du Sud (République de Corée)

Les ambitions coréennes dans l’Arctique Comme ses voisins d’Asie du Nord-Est, la République de Corée (Corée du Sud) a obtenu le statut d’observateur au Conseil de l’Arctique au mois de mai 2013. Seoul avait déposé sa première demande en 2008, un an après la République populaire de Chine et un an avant le Japon, et participe de l’effet d’entraînement sensible en Asie sur les questions de l’Arctique. L’intérêt de la République de Corée pour les pôles avait longtemps été limité […]

La position chinoise sur le droit de la mer et l’Arctique

Au dialogue Shangri La 2016, qui s’est tenu à Singapour au début du mois de juin, la Chine a rejeté avec force, par la voix de l’Amiral Sun Jianguo, la validité et la légitimité du jugement du Tribunal d’arbitrage sur la question de la mer de Chine entre la RPC et les Philippines. Pékin conteste à la fois la décision du Tribunal qui s’est déclaré compétent sur plusieurs questions soulevées par les Philippines et le caractère contraignant du jugement. Tout […]

Avril 2016 : l’Union européenne précise ses intérêts et sa légitimité en Arctique

Le 27 avril 2016, la Commission et la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité ont rendu publique une déclaration conjointe intitulée « Une politique arctique intégrée de l’Union européenne »1http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=JOIN:2016:21:FIN&from=EN, qui rompt symboliquement avec la prudence des précédentes initiatives de l’UE relatives à cette aire. Ce document n’est pas une stratégie de l’UE sur l’Arctique, mais il en préfigure les grandes lignes. La déclaration conjointe est destinée au Conseil et au Parlement européen qui, à […]

Gazprom et le Grand Nord

Fin mai 2016, le président Poutine inaugurait par vidéoconférence, et en présence (sur place) d’Alexeï Miller, DG de Gazprom, et d’Alexander Dioukov, DG de Gazprom-Neft (la branche pétrolière de Gazprom, qui détient 95,68 % de ses actions), un terminal pétrolier sur la péninsule de Yamal, Vorota Arktiki (les Portes de l’Arctique). Ce terminal est capable de fonctionner toute l’année dans des conditions extrêmes1Pour un descriptif technique du terminal voir http://www.gazprom.com/press/news/2016/may/article274906/.. Un premier cargo était chargé de pétrole du gisement de Novoportovskoe, […]

Le statut des îles du Svalbard (archipel arctique norvégien)

Le statut des îles Svalbard a été décidé le 9 février 1920, avec la signature du Traité de Paris par les représentants des États-Unis, de la Grande-Bretagne, du Danemark, de la France, de l’Italie, du Japon, des Pays-Bas et de la Suède. Le Traité reconnaît la pleine souveraineté de la Norvège sur l’archipel du Spitsberg et l’île de l’Ours. Il reconnaît également aux navires et ressortissants des parties contractantes au Traité le droit de pêche et de chasse dans ces […]

La Stratégie norvégienne en Arctique

Le gouvernement norvégien a publié une « Stratégie pour le Grand Nord » en décembre 2006 (révisée en 2009) dans la perspective d’un développement durable de la zone en respectant trois principes : présence, connaissance et activité, avec les priorités suivantes : Assurer son autorité dans le Grand Nord de façon crédible, tangible et prévisible, avec des forces armées, des garde-côtes et de la police ; Être à l’avant-garde des efforts internationaux pour le développement de la connaissance du Grand Nord dans le but de […]

Australie et Nouvelle-Zélande

Si l’intérêt polaire de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande est naturellement aiguisé par la proximité du pôle Sud, leur intérêt pour l’Arctique qui en découle est un enjeu naissant, mais dont l’évolution est à surveiller. Cet intérêt se fonde ainsi sur une légitimité polaire construite en Antarctique, et sur la présence de sociétés nationales (secteur minier). L’Australie comme la Nouvelle-Zélande font partie des douze pays signataires initiaux du traité sur l’Antarctique de 1959 qui réglemente les relations entre les États […]

Inde

Plus familiarisé avec les problématiques des milieux naturels subtropicaux, New Delhi n’entend pas pour autant se tenir à l’écart des enjeux relatifs au cercle polaire. Acteur du débat normatif au sein des instances internationales, l’Inde visualise que le devenir de la zone arctique l’affectera. Aspirant à développer une vision planétaire, elle ne peut être absente d’une partie du globe où d’autres puissances sont présentes. À ce titre, elle a été admise en mai 2013 au sein du Conseil de l’Arctique […]