Autres pays et intégrations régionales

Corée du Sud (République de Corée)

Les ambitions coréennes dans l’Arctique Comme ses voisins d’Asie du Nord-Est, la République de Corée (Corée du Sud) a obtenu le statut d’observateur au Conseil de l’Arctique au mois de mai 2013. Seoul avait déposé sa première demande en 2008, un an après la République populaire de Chine et un an avant le Japon, et participe de l’effet d’entraînement sensible en Asie sur les questions de l’Arctique. L’intérêt de la République de Corée pour les pôles avait longtemps été limité […]

La position chinoise sur le droit de la mer et l’Arctique

Au dialogue Shangri La 2016, qui s’est tenu à Singapour au début du mois de juin, la Chine a rejeté avec force, par la voix de l’Amiral Sun Jianguo, la validité et la légitimité du jugement du Tribunal d’arbitrage sur la question de la mer de Chine entre la RPC et les Philippines. Pékin conteste à la fois la décision du Tribunal qui s’est déclaré compétent sur plusieurs questions soulevées par les Philippines et le caractère contraignant du jugement. Tout […]

Avril 2016 : l’Union européenne précise ses intérêts et sa légitimité en Arctique

Le 27 avril 2016, la Commission et la Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité ont rendu publique une déclaration conjointe intitulée « Une politique arctique intégrée de l’Union européenne »1http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=JOIN:2016:21:FIN&from=EN, qui rompt symboliquement avec la prudence des précédentes initiatives de l’UE relatives à cette aire. Ce document n’est pas une stratégie de l’UE sur l’Arctique, mais il en préfigure les grandes lignes. La déclaration conjointe est destinée au Conseil et au Parlement européen qui, à […]

Australie et Nouvelle-Zélande

Si l’intérêt polaire de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande est naturellement aiguisé par la proximité du pôle Sud, leur intérêt pour l’Arctique qui en découle est un enjeu naissant, mais dont l’évolution est à surveiller. Cet intérêt se fonde ainsi sur une légitimité polaire construite en Antarctique, et sur la présence de sociétés nationales (secteur minier). L’Australie comme la Nouvelle-Zélande font partie des douze pays signataires initiaux du traité sur l’Antarctique de 1959 qui réglemente les relations entre les États […]

Inde

Plus familiarisé avec les problématiques des milieux naturels subtropicaux, New Delhi n’entend pas pour autant se tenir à l’écart des enjeux relatifs au cercle polaire. Acteur du débat normatif au sein des instances internationales, l’Inde visualise que le devenir de la zone arctique l’affectera. Aspirant à développer une vision planétaire, elle ne peut être absente d’une partie du globe où d’autres puissances sont présentes. À ce titre, elle a été admise en mai 2013 au sein du Conseil de l’Arctique […]

Singapour

Depuis la fin des années 2000, Singapour cherche activement à se donner un rôle et une légitimité arc­tiques. L’intérêt de Singapour pour l’Arctique s’expli­que tout d’abord par sa grande expertise dans les affaires maritimes internationales, et son implication de longue date dans les forums internationaux liés à la gouvernance des océans. C’était un acteur-clef des négociations qui ont débouché sur l’adoption de la Convention de Montego Bay sur le Droit de la Mer (1982) et c’est un membre actif de […]

Japon

Le poids des enjeux stratégiques Le Japon a été admis comme observateur permanent au Conseil de l’Arctique en 2013. Il a nommé la même année un Ambassadeur pour l’Arctique et publié en 2015 un premier document intitulé « Japan’s Arctic Policy »1https://www.kantei.go.jp/jp/singi/kaiyou/arcticpolicy/Japans_Arctic_Policy[ENG].pdf. Ce document fera l’objet d’une présentation approfondie dans un prochain rapport.. Paradoxalement, le Japon est l’État asiatique le plus anciennement investi dans des projets de recherche sur les pôles et dans l’Arctique, mais il est aussi celui qui a le […]

Chine

La stratégie chinoise pour l’Arctique : première approche Depuis 1995 et la première expédition scientifique dans l’Arctique, suivie par son adhésion au International Arctic science committe en 1996, la Chine, dotée de moyens accrus grâce à son développement économique et scientifique, s’affirme comme un acteur ambitieux et significatif dans l’Arctique. Cette montée en puissance répond à plusieurs objectifs. Dans le discours, la notion de bien commun et la question environnementale, construite autour de la problématique du réchauffement climatique qui intéresse directement […]

France

La feuille de route nationale pour l’Arctique validée La feuille de route nationale pour l’Arctique (FRNA) a fait l’objet d’un ultime arbitrage par le Premier ministre le 10 février 2016. Fruit d’un processus de consultation initié il y a quatre ans et demi, elle synthétise la vision et les recommandations d’une quinzaine de services de différentes administrations. Le document de 47 pages devrait avoir une valeur de circulaire ministérielle, et être diffusé dans les prochaines semaines. Initialement pensée comme un […]

Union Européenne

L’Union européenne ne s’est intéressée directement à l’Arctique qu’après avoir perçu les implications du changement climatique en termes de sécurité et d’augmentation de l’activité humaine dans cette région. Ce n’est ainsi qu’en 2007 que l’UE développe pour cet espace une politique étrangère spécifique1Cependant, dès 2002, l’UE a démontré sa dimension arcti­que sous l’impulsion de la présidence danoise du Conseil de l’UE et de l’autonomie du Groenland, en introduisant le concept de « fenêtre arctique » dans la dimension nordique de l’Union.. L’UE […]